Graphothérapie

UNE AUTRE APPROCHE DE L’ECRITURE :

Certains enfants précoces rencontrent des difficultés d’écriture ; l’AEP81 propose aux familles de bénéficier d’un regard spécialisé en acte d’écrire.

L’écriture demande un apprentissage long et souvent difficile pour l’enfant à haut potentiel.

Pour y parvenir, plusieurs conditions sont nécessaires :

  • la bonne position pour écrire
  • la souplesse du geste graphique
  • la bonne tenue de l’instrument
  • une inscription des lettres et une liaison des lettres entre elles qui favorisent la progression vers la droite.

Une fois ces conditions réunies, l’écriture peut acquérir les trois qualités qui lui sont demandées dans le cadre scolaire, à savoir : clarté, lisibilité, rapidité. De plus, elles permettent à l’enfant de se reconnaître dans son écriture et de lui donner un sens, de prendre confiance en lui et d’aborder l’acte d’écrire avec davantage de plaisir.

Pour cela l’AEP81, reçoit au sein de ses locaux à Albi, une graphothérapeute spécialisée dans la rééducation de l’écriture,  pour aider vos  enfants en difficulté avec le graphisme.

La graphothérapeute propose un suivi en séances individuelles de rééducation pour l’enfant à raison d’1h30  deux fois par mois le samedi.

Si vous souhaitez faire le point sur l’écriture de votre enfants, si vous vous questionner, vous pouvez vous inscrire pour effectuer un bilan en séance individuelle composé d’un entretien avec le ou les parents et l’enfant, suivi de tests d’écriture. La durée de la séance est de 1h30.
Au terme du bilan, la graphothérapeute verra s’il est utile (ou pas) d’envisager une rééducation sur quelques séances.

Prochain rendez vous avec la graphothérapeute pour la passation de bilans ou de séance

               le samedi 16 septembre  2017 sur rendez-vous

Les parents intéressés doivent contacter par mail l’AEP81, pour avoir un rendez-vous, sachant que les places sont limitées.

Seules conditions : être adhérents à l’AEP81 et que l’enfant soit à haut potentiel.

Voici un article : « Un enfant qui écrit mal ne le fait jamais exprès«